Primature Portail officiel

Sceau de Republique Gabonaise

Fin de la rencontre gouvernement- groupes parlementaires de la majorité(Suite) :Recommandations issues de la thématique du Groupe 2 consacrée aux mesures présidentielles.

Logo

Ce groupe avait pour objectif de passer en revue les différentes mesures annoncées par le Président de la République lors de son discours à la nation du 31décembre 2017. Ces mesures concernent les secteurs de la santé, de l’eau et de l’énergie.

Sur la santé, les participants se sont appesantis sur la mise en œuvre des mesures relatives à l’acquisition d’un réseau de cliniques mobiles et à la gratuité des frais d’accouchement. A ce sujet, ils ont émis le vœu d’examiner l’opportunité de la mesure, de préciser son coût global et les sources de financement y afférentes, de l’assortir d’un chronogramme de mise en œuvre et de se pencher sur la spécificité technique des camions médicalisés, entre autres. A noter qu’à ce sujet, 4 camions médicalisés ont été réceptionnés sur les 20 attendus. Ceux-ci ont été mis à la disposition des services de la Santé militaire au regard de leur expertise dans la médecine itinérante.

Sur la gratuité des frais d’accouchement, le gouvernement a indiqué que 46000 accouchements gratuits ont été enregistrés depuis le lancement de cette mesure.  Malgré tout, les participants ont émis le vœu de voir la mesure s'étendre sur l'ensemble du territoire national avec la possibilité pour certaines localités ne disposant pas de structures appropriées de bénéficier du programme. A cela s'ajoutera l’examen de la pérennité de la mesure et son coût global. 

Les secteurs de l’eau et de l’énergie ne sont pas restés en marge des réflexions. En effet, malgré l’implantation de 4900 lampadaires solaires sur l’ensemble du territoire, ceux-ci restent peu visibles, ont déploré les participants. Aussi ont-ils souhaité une définition de la clé de répartition et le tableau synoptique de la mise en œuvre de l’électrification et de l’adduction d’eau au regard des manquements observés dans plusieurs localités.

Car, sur un objectif de 800 pompes hydrauliques villageoises, seules 9% ont été réalisées, soit environ 72 pompes.

 

Comme recommandations, les participants invitent le gouvernement à mettre un accent particulier sur les problèmes de pollution des cours d’eau dans certaines localités du pays, à veiller à la maintenance des infrastructures, à la mise en exploitation du barrage hydro-électrique du Grand Poubara etc.

Publié le : 11 / 05 / 2019

Journées de TravailPuce